Actualités

Partager sur :

Décryptage d'actu

20 juillet 2023 Articles
Vue 156 fois

Action humanitaire en zone hostile

Face à l'accroissement de l'insécurité et des crises économiques, sociales, politiques ou encore environnementales dans le monde, les besoins humanitaires émergent de toute part. Pour venir en aide aux populations en détresse de manière urgente, les ONG ne se limitent pas aux bénévoles dans leurs recrutements et expriment le besoin de recruter des cadres capables de manager des projets et des équipes. C'est pourquoi des écoles comme l'Ircom se sont spécialisées dans la formation de ces cadres.

Décryptage avec Paul Leclerc, diplômé du master Management de la Solidarité internationale et de l'Action Sociale de l'Ircom. Oeuvrant désormais au Mali en tant que responsable de développement de projet, salarié de l'ONG Acted, il témoigne de l'importante de s'orienter vers des formations solides. 

Comment êtes-vous arrivé en mission humanitaire au Mali au sein d'une grande ONG ?

Après un premier master en humanitaire en 2019, grâce auquel j’avais pu partir à l’étranger, j’ai rencontré des difficultés à trouver un emploi. Sont ensuite arrivés la crise du Covid-19 et les confinements qui n’ont pas facilité mes recherches et qui m’ont finalement mené à me poser la question de la poursuite de mes études pour consolider mes connaissances et approfondir mes compétences en humanitaire. Je me suis orienté vers l’Ircom car j’avais la possibilité d’intégrer une promotion en deuxième année de master Solidarité Internationale et Action Sociale.

Raid 2021- 2022

Formation Intercordia - sept 2021

 

 

 

 

Après 6 mois de cours, pour lesquels nous sommes très encadrés et préparés pour nous rendre sur le terrain, je suis parti en février 2021 en stage pour six mois avec Acted, à Amman en Jordanie en tant que volontaire de développement de projet.

Ma mission consistait à gérer des subventions et les relations aux bailleurs pour mettre en place des financements humanitaires.

J’ai décidé de poursuivre mon aventure avec Acted et suis devenu salarié de cette ONG en septembre 2022.

Désormais, j’exerce mes missions à Bamako, au Mali.

Grâce à l’expérience que j’ai acquise durant ces missions, Acted m’a offert l’opportunité de devenir responsable de développement de projets !

Quel est le coeur de votre mission humanitaire dans un pays aussi spécifique que le Mali ?

Marqué par un contexte politique et sécuritaire fragile, le Mali traverse, depuis le coup d’Etat en 2012, une crise complexe et multidimensionnelle. Avec 8,8 millions de personnes nécessitant une aide humanitaire soit plus de 40 % de la population malienne, et environ 50 % vivant en-dessous du seuil de pauvreté, les besoins humanitaires sont prioritaires. Acted répond donc aux nombreux besoins qui subsistent dans le pays : renforcement de la résilience des populations vulnérables, réhabilitation d’infrastructures notamment pour l’accès à l’eau, et revitalisation de l’agriculture et de l’élevage, en particulier dans le Centre et le Nord du pays, particulièrement touché par la crise.

J’ai choisi de partir exercer ma mission humanitaire dans ce pays car j’avais le désir d’être au plus près du terrain pour me rendre compte de l’avancée des projets mais aussi des difficultés rencontrées car elles existent et nous devons les prendre en compte lorsque nous allons chercher des financeurs ou que nous leur rendons des comptes. Particulièrement instable, le contexte politique au Mali est délicat appréhender pour les ONG françaises. La légitimité de leur action est parfois remise en cause, comme ce fut le cas en novembre 2022, lorsque les autorités ont jeté le doute sur la possibilité pour les ONG françaises de continuer leur travail au Mali. La situation s'est heureusement réglée rapidement, mais elle reste un exemple de contexte qui nous demande beaucoup d'anticipation afin d’envisager tous les scenarii. Ces exigences me stimulent particulièrement et viennent confirmer ma vocation pour l’humanitaire.

Propos recueillis par l'Agence Droit Devant




J'aime

Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.

Proposer une actualité